Améliorer l'information financière en IFRS

Politique comptable et communication financière

Collection: Fonctions de l'entreprise, Dunod
2012 - 224 pages - 152x240 mm
EAN13 : 9782100572885

Les normes IFRS ont été créées pour donner un cadre légal stricte aux entreprises cotées et éviter les dérives. Mais toute norme a ses limites... Il existe ainsi des options dans les normes IFRS et dans les estimations faites, par l'entreprise, de l'évaluation de son actif et son passif. Ces possibilités légales permettant de présenter, de manière différente, l'information comptable dans les états financiers consolidés. En fonction d'objectifs tels que l'augmentation des fonds propres ou de la performance opérationnelle, la diminution de l'endettement, l'amélioration des liquidités, l'entreprise peut réaliser des opérations d'ingénierie comptable. Cet ouvrage regroupe tous les leviers comptables liés aux options de présentation des comptes. Pour les préparateurs de compte, il permet d'appréhender les choix comptables adaptés à chacune des transactions ; pour les lecteurs de compte, il facilite la compréhension de l'information financière globale et les analyses comparatives sectorielles.

Sommaire De la consolidation à la comptabilité créative en IFRS.  Le référentiel IFRS : un cadre conceptuel et des normes. Focus sur les normes de consolidation. Introduction à la comptabilité créative. Focus sur les options liées à la transition. Le cas particulier des sociétés non cotées. L’information intermédiaire et sectorielle : des aménagements. Le rôle des auditeurs et des instances de régulation. Opérations particulières d'ingénierie comptable et financière.  Les montages déconsolidants : le cas de l’affacturage. L’élasticité de l’EBITDA en IFRS : un indicateur clé de performance. La réévaluation catégorielle des actifs corporels : optimisation du bilan. La cession-bail immobilier : intérêt et avantages du lease-back. Les immeubles de placement : le modèle avantageux de la juste valeur. Les opérations LBO : un avantages financier avec des choix comptables et fiscaux. Les acquisitions d’entreprises : des choix possibles en matière de goodwill. Les instruments financiers hybrides : des quasi-fonds propres ?

Biographie des auteurs
Eric Tort - DAF d'un groupe industriel,il est diplômé ESC Bordeaux, titulaire du diplôme d’expertise comptable, docteur en sciences de gestion (Paris I-Sorbonne) et habilité à diriger des recherches. Après avoir été auditeur financier chez PWC, il a été successivement DAF secrétaire général d’une société cotée, expert-comptable associé et DGA finances d'une entreprise agroalimentaire. Chercheur associé au GREGOR et il est chargé d’enseignement à l’université de Lyon II.
Lionel Escaffre - Commissaire aux comptes près de la cour d'appel de Paris et associé du cabinet Escaffre Normes et Pratiques comptables. Il est professeur associé à l'université d'Angers et directeur de la chaire de régulation financière. Il a exercé au sein du cabinet Mazars et anime des formations au sein de la CNCC.

Publics

Consolideurs, directeurs et contrôleurs financiers, experts-comptables, auditeurs, commissaires aux comptes => préparateurs de compte
Analystes financiers => lecteurs de compte; Etudiants des filières comptables

Mots-clés

Analyse financière, Comptabilité, Normes comptables

  • Newsletters
  • livres numériques